Visitez mapage.info

Vous sur le réseau fdworld.net

 
Tempête de verglas - Janvier 1998    Reportage photos par Frédéric Dussault

Menu | Jolie | Panne | Nature | Dommages | Glace | Secours | Vie | Nettoyage | Pylônes | Lac HertelÉmondage | Après | Liens

  
Jolie
Quand c'est encore joli
6 & 7 janvier 1998
Panne générale
Panne générale.
Soir du 7 janvier 1998
La nature
La nature à la vie dure.
8 & 9 janvier 1998
Les dommages
 
La glace cause des dommages
8 au 12 janvier 1998
La glace
Cette glace qui couvre tout
Les secours
Les secours arrivent
M-Vie.JPG (6691 bytes)
La vie ou la survie
Nettoyage Nettoyage des branches et de la glace
Reconstruction
Reconstruction du réseau de pylônes
Lac Hertel
Au Lac Hertel la glace persiste après 21 jours.
Emondage
Opération émondage, printemps 1998
Pendant et Apres 
Pendant et après le verglas
MenuPylone.JPG (30118 bytes)
Prosternation devant les dieux du ciel.
10 janvier. Première apparition du soleil après la tempête.

Un événement qui restera dans nos mémoires

Entre le 6 et le 10 janvier 1998, le Québec vit sa pire tempête de verglas de l'histoire de la province, 50 mm sont tombés dans le grand Montréal, 78 mm en Montérégie dans le secteur entre St-Hyacinthe, St-Jean & Granby, surnommé le Triangle noir. Au cœur du triangle 105 mm de glace ont été répertorié.

La glace, en plus d'endommager la nature, a détruit en grande partie le réseaux de distribution d'électricité. Au pire, pendant plusieurs heures tout le grand Montréal, 1300000 abonnés n'étaient pas branché, soit environ trois millions d'habitants. La remise en service s'annonçait très longue surtout en Montérégie, plusieurs attendront plus de 2 semaines. Par chance la plus part des lignes téléphoniques fonctionnaient, ce qui a aidé a rassurer la population.

Avec les froids de janvier qui arrivaient, les autorités qui craignaient pour la santé des habitants à demandé à plus de 6000 policiers, pompiers et soldat de faire du porte à porte pour vérifier si les gens sont bien et si il y a  danger d'hypothermie, d'empoisonnement au monoxyde de carbone et pour les danger pour le feu. Les gens en besoin ont été réorienté vers des centre d'hébergement.

Plus d'électricité c'est aussi plus de lumière, à cette période de l'année, les journées sont très courte. À Montréal, le 10 janvier 1998, le soleil se levait à 7h33 et se couchait à 16h31, une journée de 9h d'ensoleillement.

 

Les photos ont été prise en Montérégie, dans la vallée du Richelieu, à Mont St-Hilaire, Beloeil, St-Basile, St-Mathias, Marieville, Rougemont, St-Cézaire.

 

 

  Moi.JPG (22676 bytes)

Autoportrait pendant la Tempête.

Toute reproduction ou utilisation des photos est interdite

Merci de respecter le droits d'auteur !


 
Créé en Mai 2002
Mise à jour le 1 Novembre 2006
Frédéric Dussault   © fdworld.net

 

Réseau fdworld.net | mapage.info | autoneuve.ca | plaisir-h2o.com | lienspratique.com | voyagerauquebec.com | sim2.fdworld.net | sim3.fdworld.net | cataloguebd.mapage.info | soleil-levant.info | moteurderecherche.mapage.info | reseau.fdworld.net | verglas.fdworld.net | c.mapage.info | st-hilairepiscine.plaisir-h2o.com